Hôpital

Briser l'omerta sur le harcèlement  Abonné

Publié le 22/02/2018

Lors de la première journée scientifique de l'association Jean-Louis Mégnien, médecins et directeurs ont opposé leurs visions du harcèlement à l'hôpital. Fondée en 2016 par des médecins à la suite du suicide d'un cardiologue, l'association a recensé, depuis sa création près de 450 témoignages de harcèlements. « Pour chaque signalement remonté, c'est cinq ou six autres qui ne se manifestent pas », indique le Pr Halimi, son président, pour qui l'hôpital est « déshumanisé ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte