Editorial

Bonne heure ?  Abonné

Par
Jean Paillard -
Publié le 12/03/2018

L’heure d’été, ce n’est pas écolo. Depuis quelques années, les études s’accumulent pour montrer qu’au moins à la marge, les inconvénients sont patents en termes d’accidentalité, de consommation de tranquillisants, de fréquence des infarctus, voire de survenue des AVC. Quoiqu’on manque de méta analyses pour clore une fois pour toutes le débat, aux yeux d’un nombre croissant de citoyens – et d'experts du Vieux Continent, l’affaire est entendue : le changement d’heure qui nous sera imposé de nouveau dans une petite quinzaine est mauvais pour la santé ; il faut le supprimer.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte