Bilan du plan santé mentale 1 : des progrès et des zones d’ombre

Publié le 22/11/2011

Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) publie ce mardi son rapport d’évaluation du premier plan Santé mentale (PPSM) 2005-2008. Jugeant pertinente, la conception générale du dispositif, le Haut Conseil note des « progrès significatifs » dans les domaines de l’offre de soins, de l’accompagnement médico-social et social. Le PPSM a en revanche « peu fait évoluer les organisations et les pratiques » et les avancées en matière de recherche demeurent très limitées.

Le rapport met aussi en avant des « difficultés et limitations rencontrées dans le travail d’évaluation » du fait de la multiplicité des objectifs et mesures du plan (210), de la diversité des acteurs impliqués dans leur mise en œuvre et des lacunes de l’information disponible. Tandis que le prochain plan Santé mentale doit être finalisé en principe d’ici à la fin de l’année, le Haut Conseil estime que l’accent doit être mis sur la continuité des prises en charge, l’amélioration de l’accès aux soins, la prévention et l’intervention précoce dès la petite enfance, l’intégration de la psychiatrie et de la santé mentale dans la cité, l’amélioration de la connaissance des besoins et pratiques.

 D. B.

Source : lequotidiendumedecin.fr