Projet de grossesse

Bien adapter le traitement antiépileptique  Abonné

Publié le 22/06/2015
Dépression et épilepsie : probablement une base biochimique commune

Dépression et épilepsie : probablement une base biochimique commune

Deux grandes questions se posent quand une femme épileptique envisage une grossesse. La plus importante est l’influence tératogène des antiépileptiques. On sait aujourd’hui que certains sont beaucoup plus tératogènes que d’autres. Ainsi, le valproate de sodium (Dépakine) est assorti d’une tératogénicité assez importante et dose-dépendante (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte