Bertrand leur pose un lapin, les PH s’impatientent

Publié le 16/06/2011

Reçus mercredi après-midi au ministère de la Santé, les 4 intersyndicats de praticiens hospitaliers pensaient rencontrer le ministre, et puis non, et puis si – Xavier Bertrand, le cabinet le leur avait assuré, passerait en fin de rendez-vous. En définitive, ce fut non.

CMH, INPH, SNAM-HP et CPH digèrent mal ce lapin et publient ensemble, ce jeudi, un communiqué aux accents vengeurs qu’ils intitulent : « Dialogue social ? Repassez donc la semaine prochaine ! » Dans ce texte, les 4 présidents (respectivement les Drs François Aubart, Rachel Bocher, Roland Rymer et Pierre Faraggi) constatent en chœur qu’« alors que le ministre consacre temps et disponibilité à renouer le dialogue avec la médecine libérale, (il) semble indisponible pour l’hôpital public et ses praticiens ». Ils rappellent que la dernière (« et unique ») rencontre des PH avec Xavier Bertrand remonte au 20 décembre dernier et qu’à cette date, il les « avait écoutés très attentivement et s’était engagé à faire réponse à l’ensemble de (leurs) demandes, argumentées et unanimes dans un délai d’un mois ».

Bientôt six mois plus tard, les intersyndicats ont un nouveau rendez-vous au ministère vendredi 24 juin. Ils devraient être, dans l’intervalle, destinataires d’un courrier du ministre. Avant que celui-ci ne prenne la plume, ils lui rappellent dans leur communiqué « combien l’ensemble de la communauté médicale hospitalière est en souffrance ». « Au moment où l’hôpital public fait face à des contraintes financières et démographiques sans précédent », ils appellent « solennellement à la tenue immédiate d’un échange social sur la base des attentes exprimées auprès du ministre et de son cabinet ».

> K. P.

Source : lequotidiendumedecin.fr