Baptiste Beaulieu, l'interne aux 1001 vies

Publié le 26/12/2013

Depuis près d’un an, ce jeune interne raconte sur son blog (Alors Voilà) les histoires drôles ou tragiques que lui confient ses collègues et confrères de l'hôpital. Immense succès qui a trouvé une suite dans un livre paru au mois d'octobre dernier, « Alors voilà, les 1001 vies des urgences ».

Ce qui l'a ému en 2013 ?

Le mariage pour tous. Vous me demandez de parler de santé publique, je vous réponds : parlons de l'équilibre psychologique de nos jeunes, plus particulièrement ceux qui grandissent dans des familles homoparentales. En légitimant les unions entre personnes de même sexe, on permet aux enfants de ces couples-là de se sentir aussi légitimes que les autres et de s'épanouir comme eux, sans faire de différences.
Psychologiquement, c'est important pour ces gamins et l'adoption de ce texte de loi est fondamentale, avant toutes autres considérations, pour cela. Ils pourront dire " mes parents sont des parents comme les autres " puisqu'il sont reconnus par la législation de mon pays.

Ce qui l'a agacé en 2013 ?

L'augmentation des comportements à risques chez les jeunes. Il y a une baisse de vigilance vis-à-vis des Infections sexuellement transmissibles. C'est une bataille permanente, on ne peut pas baisser les bras sous prétexte que la recherche avance.

Son souhait pour 2014 ?

Plus de communication entre les gens. On l'a vu cette année, notre pays est en pleine crispation identitaire. Les extrêmes montent et la violence avec. Je suis inquiet.


Source : lequotidiendumedecin.fr