Avec sa messagerie sécurisée, l’ASIP-Santé veut faire communiquer un million de professionnels de santé

Publié le 16/12/2013
1387206656483744_IMG_118955_HR.jpg

1387206656483744_IMG_118955_HR.jpg
Crédit photo : DR

La messagerie sécurisée MSSanté, mise en œuvre par l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (ASIP-Santé) avec le concours de l’ensemble des ordres professionnels, se met lentement en place. Le dispositif est en ordre de marche et fonctionne, précise Vladimir Vilter, responsable de mission à l’ASIP. Mais avec moins de 2 500 inscrits (dont plus de 60 % de médecins), la messagerie n’a pas encore, loin s’en faut, atteint la masse critique permettant les échanges.

Vladimir Vilter a répondu par avance aux critiques des aficionados de la seule messagerie générant actuellement du flux (Apicrypt, 47 000 abonnés) : « MSSanté est une messagerie ordinaire, normale », a-t-il assuré, mis à part le fait, essentiel, qu’elle sécurise les échanges. Cette messagerie utilise l’annuaire national certifié de la CPS. Tous les professionnels y sont donc recensés. Pour ceux qui ont déjà créé leur compte, l’annuaire indique leur adresse mail.

Les établissements également ciblés

De fait, en cinq ou six clics, un professionnel muni de sa carte CPS peut facilement créer son adresse@mssante.fr. Il peut aussi y accéder depuis un smartphone ou une tablette. Reste à en favoriser l’usage. Pour cela, l’ASIP cible les établissements de santé, et leur propose un plan d’accompagnement de l’utilisation de MSSanté.

Depuis le mois de décembre, 15 établissements (cinq CHU, six CH, un établissement de santé privé d’intérêt collectif, deux cliniques et un centre de lutte contre le cancer) bénéficient de cet accompagnement, pour les aider à inclure la messagerie dans leur système d’information. Dès janvier 2014, l’ASIP enverra aux 3 000 établissements de santé un courrier les invitant à rejoindre ce nouvel espace sécurisé.

 H.S.R.

Source : lequotidiendumedecin.fr