Avec leur emploi, les Américains perdent aussi leur couverture maladie

Publié le 03/03/2009
- Mis à jour le 03/03/2009

Aux États-Unis, le Bureau du budget du Congrès (indépendant des partis politiques) a averti que, si rien n’est fait, le nombre d’Américains sans couverture santé pourrait grimper de 46 millions aujourd’hui à 54 millions d’ici à 2019. La crise économique précipite le mouvement puisqu’outre-Atlantique, perdre son emploi signifie aussi très souvent perdre sa couverture maladie, prise en charge par l’employeur.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?