Avec le tiers payant, les dépassements d’honoraires seront plus visibles, selon Marisol Touraine

Publié le 10/03/2015
1426007011593235_IMG_149593_HR.jpg

1426007011593235_IMG_149593_HR.jpg
Crédit photo : RTL

Après avoir annoncé que le tiers payant serait bien généralisé d’ici à la fin 2017, la ministre de la Santé a affirmé ce mardi sur RTL que les dépassements d’honoraires devraient à terme également bénéficier d’une dispense d’avance de frais, à condition de ne pas être « très importants » et d’être remboursables par les complémentaires.

« Au fond, progressivement, les complémentaires et l’assurance-maladie mettront en place un dispositif qui pourra, lorsque les médecins pratiquent des dépassements d’honoraires et s’ils sont remboursés par les complémentaires, les prendre en charge », a estimé Marisol Touraine.

Garantie de paiement aux professionnels

Cependant, « lorsque les médecins font des dépassements d’honoraires très importants, alors il faudra évidemment que le malade, le patient paye ces dépassements au médecin, puisqu’ils ne seront pas remboursés », a-t-elle ajouté. « Et c’est peut-être d’ailleurs une des difficultés qui existent. C’est que lorsqu’il y a des dépassements d’honoraires, ces dépassements seront sans doute plus visibles », a-t-elle souligné.

Lors de la présentation des aménagements apportés à son projet de loi de santé, lundi, la ministre de la Santé a déclaré que le tiers payant serait« un droit pour l’ensemble des Françaisà la fin de l’année 2017 » tout en promettant aux médecins un dispositif « simple, rapide et fiable » et une « garantie de paiement aux professionnels », dans un délai de 7 jours maximum pour une FSE (il est fixé à 5 jours dans la convention aujourd’hui).

Ch.G. avec AFP

Source : lequotidiendumedecin.fr