Avec le pembrolizumab, les anti-PD1 s'imposent dans les cancers ORL en récidive

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 05/12/2018
immunotherapie

immunotherapie
Crédit photo : Phanie

Après le nivolumab, le pembrolizumab apporte à son tour les preuves de son efficacité dans les cancers ORL récidivants et/ou métastatiques.

Dans « The Lancet », l'étude internationale (20 pays) de phase 3 Keynote-040 montre que le pembrolizumab en monothérapie fait mieux qu'une chimiothérapie standard (méthotrexate, docétaxel ou cetuximab) en 2e ligne après récidive chez 495 patients ayant un cancer ORL.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?