Au Royaume-Uni, les diabétiques sous glitazones sont davantage protégés contre la maladie de Parkinson  Abonné

Publié le 23/07/2015

La pioglitazone et la rosiglitazone – suspendues en France respectivement depuis 2010 et 2011 – pourraient avoir des propriétés neuroprotectrices contre la maladie de Parkinson, selon les données issues d’une cohorte britannique, suivie de 1999 à 2013.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte