Science et culture

Au risque de l'inhumain

Publié le 09/09/2007
- Mis à jour le 09/09/2007
1276167468F_Img278847.jpg

1276167468F_Img278847.jpg

«POUR INSTRUIRE les hommes, il faut les séduire par l'attrait du plaisir. Et comment donner de l'agrément à l'image de la mort?», écrivait Arnaud-Eloi Gautier d'Agoty, fils du célèbre graveur Jacques-Fabien Gautier d'Agoty. Boris Terk tente une explication via une digression sur la fascination pour la dissection et l'effraction du corps humain à partir de l'analyse des célèbres gravures de ce maître du XVIIIe siècle. Que nous donne-t-il à voir dans ses oeuvres fascinantes ?

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?