Au goutte à goutte, les recrues grossissent les rangs des praticiens territoriaux de MG

Publié le 03/01/2014
ptmg

ptmg

Marisol Touraine a-t-elle honoré son objectif de 200 contrats de praticien territorial de médecine générale (PTMG) paraphés en 2013 ?

Le 30 décembre, deux derniers contrats sont venus s’ajouter in extremis au compteur de la ministre de la Santé, qui annonçait mi-décembre dans une interview au « Quotidien » avoir franchi le seuil des 170 signataires.

Logement gracieux

Les Drs Ioan et Claudia Istoc, médecins généralistes roumains, renforceront pour deux ans les effectifs de la nouvelle maison de santé pluridisciplinaire de Saint-André de l’Eure, en Haute-Normandie.

En avril 2012, le conseil municipal de ce hameau de 3 500 habitants avait décidé à l’unanimité de prendre en charge les frais d’installation des deux médecins tout juste arrivés dans le département. Les deux praticiens ont bénéficié pendant huit mois – temps de la réflexion et de l’installation – d’un logement à titre gracieux.

À partir de février, un bilan qualitatif sera mené auprès des agences régionales de santé afin d’évaluer l’impact du dispositif sur la désertification médicale. À ce titre, la répartition hommes/femmes et la situation des signataires lors de leur prise de fonction (interne, remplaçant, déjà installé dans un territoire fragile ou non) devraient être dévoilées, nous indique la Direction générale de l’organisation de soins (DGOS).

Pour 2014, la ministre de la Santé veut recruter 200 nouveaux généralistes.

A.B.-I.

Source : lequotidiendumedecin.fr