Au 115, des facilitateurs de solutions  Abonné

Publié le 21/03/2007
1276105496F_Img255506.jpg

1276105496F_Img255506.jpg

AU BOUT DU FIL, Pauline F., 23 ans, qui appelle depuis sa chambre d'hôtel. Une chambre qu'elle va devoir quitter cet après-midi. Depuis son box de la régulation du Samu social, Stéphanie, 25 ans, une formation de psychologue et de criminologie, spécialisée dans l'errance, permanencière depuis deux mois, évalue sa situation et tente de l'orienter, conformément aux trois priorités qui lui sont contractuellement dévolues.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte