Pollution

Attention au bio

Par
Dr Nathalie Szapiro -
Publié le 14/06/2018

En milieu urbain, la pollution modifie la flore cutanée, le premier signe en est l’apparition de taches pigmentaires. Il existe également un risque que les glandes sébacées soient trop stimulées, donc que la peau soit plus grasse. Il est alors recommandé de se nettoyer la peau au coucher avec un gel nettoyant de pH 5, ce qui est le cas de ceux des marques Bioderma, Avène, La Roche-Posay, SVR, Aderma, etc., mais non de la plupart des produits bio, au pH moyen de 8, qui se révèlent donc très irritants pour les peaux acnéiques, a fortiori quand ils sont enrichis en huiles essentielles.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?