Métatstase cérébrale du cancer du sein murin

Association efficace d’ inhibiteurs de signalisation HER2 et d’un antiangiogénique  Abonné

Publié le 18/02/2013

LA TRITHÉRAPIE, associant deux inhibiteurs de la signalisation HER2 et un anti-VEGFR2, testée chez des souris porteuses de cellules BT474, augmente la survie d’un facteur cinq. Ces résultats, évidemment encourageants, doivent être confirmés avec des lignées plus agressives, et la toxicité potentielle de l’association doit être explorée plus avant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte