Après la Cour des comptes, MG France réclame une réforme du parcours de soins

Publié le 18/02/2013
1361184677411132_IMG_99355_HR.jpg

1361184677411132_IMG_99355_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

La Cour des comptes a sévèrement taclé la réforme du parcours de soins, instaurée par la loi du 13 août 2004. MG France partage cet avis « documenté, réaliste et utile ».

« Cela confirme point par point les critiques que nous formulons depuis 2005, explique le syndicat. La convention de janvier 2005 a mis en place un médecin généraliste traitant sans moyens, ni pour gérer un véritable parcours de soins, ni pour réaliser les tâches qui lui sont confiées. »

Le syndicat estime que la convention a chargé la barque des seuls généralistes alors que les moyens financiers ont été en majorité orientés sur les autres spécialités.

Mieux traiter le médecin traitant

MG France souhaite que la « stratégie nationale de santé » lancée vendredi 8 février par le Premier ministre, réorganise en profondeur le parcours de soins.

« La place du médecin généraliste doit être confortée », affirme le syndicat, qui demande des moyens pour « structurer » le travail en équipe, et la généralisation du tiers payant « chaque fois que cela est nécessaire ».

 CH. G.

Source : lequotidiendumedecin.fr