Après des années d’accalmie, un regain de tension  Abonné

Publié le 06/02/2014

Les récentes auditions à l’Assemblée nationale ont mis en lumière des frictions entre les différents acteurs.

À la mi-décembre, le Dr Marc Giroud, président de SAMU de France, a distribué les mauvais points. Il a accusé SOS médecins de créer une situation « inflationniste et de surconsommation de soins » dans le cadre de la PDS. Les maisons médicales de garde en avaient pris pour leur grade, faute de résultats « en termes de réduction des flux aux urgences ». Elles seraient même l’alibi des libéraux « pour cesser les visites à domicile ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte