Analyse française sur 800 000 grossesses  Abonné

Publié le 14/11/2016

Selon des résultats sur presque 800 000 grossesses nationales, le pourcentage de diabète gestationnel est un peu supérieur à 7 %. Les odds ratio sont certes augmentés pour la césarienne, la macrosomie, la pré-éclampsie, le syndrome de détresse respiratoire et les trauma-obstétricaux. Les anomalies étaient un peu plus élevées en cas de nécessité de traitement par insuline. Et surtout, ces augmentations étaient infiniment plus faibles que dans les grossesses avec diabète de type 1 ou 2.


Source : Congrès Spécialiste