Amiante : la valeur limite d’exposition professionnelle divisée par 10

Publié le 07/05/2012

Un décret publié au « Journal officiel » du 5 mai prévoit une très forte réduction de la valeur d’exposition professionnelle à l’amiante d’ici le 1er juillet 2015. À cette date, « la concentration moyenne en fibres d’amiante, sur huit heures de travail » ne pourra dépasser « dix fibres par litre » contre 100 f/l actuellement.

Ce décret en date du 4 mai fait suite à la publication d’un rapport en septembre dernier de l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) révélant des risques méconnus liés à ce produit, avec des fibres plus fines et cancérigènes mises en évidence par le biais d’une méthode inédite (microscopie électronique à transmission analytique). Le décret du ministère du Travail et de la Santé concerne les employeurs et travailleurs qui réalisent des travaux de désamiantage ou qui effectuent des interventions sur des matériaux susceptibles de provoquer l’émission de fibres d’amiante. Ce décret rappelle les conditions du contrôle du respect de la valeur limite d’exposition professionnelle qui restera fixée trois ans durant à 100 f/l, le temps aux employeurs de se conformer à la nouvelle législation. « Les conditions et les résultats des contrôles sont communiqués par l’employeur au médecin du travail et au comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail, ou, à défaut, aux délégués du personnel. » Ces données devant rester à disposition de l’inspecteur du travail, du médecin inspecteur du travail ainsi que des agents des services de prévention des organismes de sécurité sociale compétents, indique le décret.

 D. B.

Source : lequotidiendumedecin.fr