Amener le traitement au cœur de la tumeur grâce à des nanoparticules et des ondes de choc

Publié le 10/05/2017
nano

nano
Crédit photo : PHANIE

Des chercheurs italiens ont mis au point un traitement combinant des nanoparticules et des ondes de choc pour faciliter l’arrivée de la chimiothérapie au cœur de la tumeur, et donc augmenter son efficacité et réduire ses effets secondaires. Ils ont testé ce traitement sur un modèle humain de tumeur de la thyroïde anaplasique implanté chez la souris, et publié leurs résultats dans « Endocrine-Related Cancer ».

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)