À vous de débattre

Ambulatoire, génériques, secteur I : quelles mesures pour économiser ?

Publié le 18/06/2014
Débat

Débat

Dans un rapport sur les finances publiques, la Cour des comptes a présenté ses pistes pour réduire le budget santé de la France d’une dizaine de milliards d’euros. L’institution, dirigée par le socialiste Didier Migaud, préconise notamment d’accélérer le développement du tout ambulatoire et de relancer le recours aux génériques.

Elle suggère également de limiter les transports sanitaires et de généraliser les feuilles de soins électroniques. Enfin, la Cour souhaite limiter la prise en charge par l’Assurance-maladie des cotisations sociales des médecins de secteur I aux honoraires inférieurs à 100 000 euros. Au delà de ce seuil, les libéraux ne bénéficieront plus d'abattement.

Ces mesures ne compromettraient pas l’égalité aux soins ni leur qualité, assurent les sages de la rue Cambon.

Ces dispositions sont-elles de nature à réduire les dépenses de santé ? La qualité des soins peut-elle en pâtir ? Peut-on miser sur le « tout ambulatoire » sans risque pour les patients ? Est-il légitime de limiter la prise en charge des cotisations sociales en secteur I ? Quelles mesures préconiser vous ?

À vous de débattre...


Source : lequotidiendumedecin.fr