Allergologie : un futur inquiétant

- Publié le 29/01/2018
- Mis à jour le 15/07/2019

La prévention a un rôle primordial en santé publique. Les acteurs de santé se mobilisent pour qu’elle soit une priorité (vaccination, éducation etc.). Pourtant, la Haute Autorité de Santé (HAS) propose de dérembourser les immunothérapies allergéniques (ITA) sous-cutanées et baisser le taux de remboursement des ITA sublinguales, à la très grande surprise de toute la profession.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?