L’intérêt de la surveillance aérobiologique

Allergie aux graminées (poacees)  Abonné

Publié le 05/05/2011
1304558217251439_IMG_60072_HR.jpg

1304558217251439_IMG_60072_HR.jpg

1304558216251102_IMG_59999_HR.jpg

1304558216251102_IMG_59999_HR.jpg
Crédit photo : S TOUBON

Graminées et pollution

Ils se nomment fétuque, houlque, pâturin, dactyle, ivraie, seigle. Leur période de pollinisation s’étend classiquement de fin mai jusqu’à août selon les régions. Elle débute plus précocement dans le sud que dans le nord de la France. Comme le rappelle M. Thibaudon, directeur du RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique), deux facteurs environnementaux influencent particulièrement « l’agressivité » des pollens de graminées :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte