Alkopharm : le tribunal administratif rejette le référé suspension

Publié le 01/02/2012

Le tribunal administratif de Paris vient de rejeter le référé de suspension demandé par le laboratoire Alkopharm de Blois. Le 20 décembre dernier, l’AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) avait suspendu l’activité de deux laboratoires, Genopharm et Alkopharm, après avoir relevé des dysfonctionnements dans le fonctionnement de ces établissements, appartenant tous deux à la même holding.

Les deux laboratoires sont au centre d’un contentieux qui les oppose au laboratoire Riemser sur l’anticancéreux Thiotepa. Après avoir dissous Genopharm, la direction de l’établissement devrait prochainement prendre une décision sur l’avenir du site Alkopharm, où 60 emplois sont menacés.

 H.S.R.

Source : lequotidiendumedecin.fr