Alerte généralisée aux pollens de bouleau

Publié le 01/04/2011
1301673723242230_IMG_57986_HR.jpg

1301673723242230_IMG_57986_HR.jpg
Crédit photo : © S. TOUBON/« LE QUOTIDIEN »

« Comme prévu, les allergiques au bouleau souffrent et souffriront tout au long du week-end et de la semaine prochaine », souligne le RNSA (réseau national de surveillance aérobiologique). On enregistrera conjonctivites, rhinites, gênes respiratoires et même asthme. Les zones les plus à risque se situent sur une très grande moitié ouest de la France mais, dès demain, aucune zone, en dehors du pourtour méditerranéen, ne sera épargnée. Là, les cyprès disparaissent mais laissent la place aux pollens de platane, moins agressifs mais quand même invalidants.

Le RNSA signale par ailleurs des graminées en quantités suffisantes en Pays de la Loire (Nantes, Angers...), en Aquitaine, en Languedoc-Rousillon et en PACA.

« Beaucoup d’autres pollens d’arbres viennent un peu partout compléter le cocktail explosif : charme, chêne, frêne, peuplier, saule... », précise le bulletin du RNSA.

Depuis vendredi dernier, zone par zone, on a observé la situation suivante.

Nord

Du bouleau sur de nombreux sites, en première position à Paris et Rouen, avec un risque allergique à 5/5 (très élevé) sur ces deux villes. Du bouleau également à Caen et Troyes (deuxième position ; risque global à 3/5), Reims et Strasbourg (troisième position) et Amiens (quatrième position).

Ouest

C’est un grand front de bouleau sur tous les sites : en première position partout sauf à Pontivy et Saint-Brieuc (quatrième position). Le risque allergique est très élevé au Mans, à Orléans et Rennes, élevé (4/5) à Angers, Cholet, Dinan, Nantes, Niort et Poitiers et moyen (3/5) à Angoulême, La Roche-sur-Yon, La Rochelle et Saint-Brieuc.

Centre-Est

Cette zone est marquée par l’abondance du frêne qui est en première position à Bart (Montbéliard), Besançon, Chalon-sur-Saône, Clermont-Ferrand, Montluçon, Nevers et Vichy et en deuxième position à Aurillac. Le risque allergique est à 4/5 à Chalon-sur-Saône et Nevers et moyen partout ailleurs.

Rhône-Alpes

Du frêne partout, en première position à Annemasse, Bourg-en-Bresse, Chambéry, Grenoble et Saint-Étienne, en deuxième position à Annecy, Genas (Lyon), Lyon et Roussillon. Le risque allergique est à 4/5 à Annecy, Genas, Grenoble, Lyon et Roussillon, moyen sur les autres sites.

Sud-Ouest

Plusieurs pollens d’arbres sont présents. Avec, en première position : du bouleau à Bassens, du peuplier à Bayonne et Castres, du frêne à Pau et Périgueux, du platane à Perpignan et du cyprès (suivi du bouleau) à Agen. Le risque allergique est élevé à Bassens, Bordeaux, Castres et Perpignan.

Zone Méditerranée

Nous l’avons dit, le cyprès est en voie de disparition, mais il restait la semaine dernière dominant sur de nombreux sites, avec toutefois un risque allergique moyen. À noter du platane en tête à Montpellier où le risque allergique est élevé.

 Dr EMMANUEL DE VIEL

Source : lequotidiendumedecin.fr