Alerte aux pollens de graminées

Publié le 20/05/2011

Les pollens de graminées domineront la semaine du risque allergique, indique le bulletin du RNSA (réseau national de surveillance aérobiologique). Du nord au sud, de l’est à l’ouest, le risque allergique sera élevé voire localement très élevé. Les périodes pluvieuses revigoreront les herbes qui pourront à nouveau produire des pollens dès le retour du soleil et de la chaleur.

Quant au pourtour méditerranéen et à la Provence, les pollens de pariétaire et d’olivier gêneront beaucoup les allergiques.

La semaine dernière, la situation a été la suivante.

- Nord : des graminées partout, en tête partout sauf à Amiens où elles sont devancées par des urticacées. Le risque est localement faible à moyen.

- Ouest : les graminées sont présentes partout, en première position sur de nombreux sites. Le risque allergique est élevé à Angers, Angoulême, Bourges, Cholet, La Roche-sur-Yon, La Rochelle, Niort et Poitiers.

- Centre-est : les graminées en position dominante partout sauf à Dijon (derrière le pin). Le risque allergique est élevé à Aurillac, Besançon, Chalon-sur-Saône, Clermont-Ferrand, Montluçon et Nevers. Il est moyen ailleurs.

- Rhône-Alpes : les graminées sont, là encore, omniprésentes, le plus souvent en position de taxon dominant : Annecy, Bourg-en-Bresse, Chambéry, Genas, Grenoble et Lyon. Le risque allergique est uniformément élevé sur tous les sites.

- Sud-ouest : des graminées en tête à Bordeaux et Périgueux, en deuxième position à Castres et en troisième position à Toulouse. Le risque allergique est élevé à Bordeaux et Toulouse.

Méditerranée : des graminées, certes, mais aussi de la pariétaire comme à Nice et Toulon et de l’olivier à Nîmes et Toulon. Le risque allergique est élevé à Aix-en-Provence, Montpellier, Nice, Nîmes et Toulon.

 Dr E. DE V.

Source : lequotidiendumedecin.fr