Pollens d'arbres et graminées

Alerte aux allergènes sur une très large bande du territoire

Publié le 01/05/2007
- Mis à jour le 01/05/2007

LA CHALEUR, le soleil et un peu d'humidité : pour le Rnsa, il s'agit d'un cocktail détonnant, suffisant pour permettre aux pollens de graminées de prendre trois ou quatre semaines d'avance et aux arbres (bouleau, platane et chêne) de poursuivre leur production de pollens. «C'est une alerte aux pollens que nous lançons», indiquaient les auteurs du bulletin daté du 27 avril, qui prévoyaient que tout au long du week-end du 1er mai, les trois quarts du pays subiraient les «assauts de pollens allergiques».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?