Chirugiens

Alerte au « désespoir »

Publié le 07/04/2009
- Mis à jour le 07/04/2009

Le SNCO (Syndicat national des chirurgiens orthopédistes) et le SNCVD (Syndicat national des chirurgiens viscéraux et digestifs), qui indiquent représenter à eux deux « plus des deux tiers des chirurgiens français, hospitaliers comme libéraux », s’inquiètent du tour pris par la loi Hôpitaux, patients, santé et territoires (HPST), en cours d’examen par la représentation nationale.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?