Maladie thromboembolique veineuse

Actualités cliniques et traitements  Abonné

Par
Publié le 15/06/2017

L'embolie pulmonaire (EP) peut se présenter sous forme de syncope. Mais dans quelles proportions l'EP participe-t-elle aux syncopes ? Une étude italienne multicentrique de 500 cas d’une première syncope se présentant aux urgences sans cause évidente s'est attachée à le préciser (1). Une recherche systématique d’embolie pulmonaire a été proposée, avec score de Wells, dosage des d-dimères et angioscanner. Résultat, dans cette cohorte globalement 17 % des syncopes étaient liées à une EP.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte