Accessibilité des cabinets: face à l’échéance du 27 septembre, les syndicats réclament du temps

Par Sophie Martos
Publié le 03/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : S TOUBON

Les médecins n’ont plus que trois semaines pour engager la mise en conformité de leur cabinet pour les personnes handicapées – la date butoir pour déposer en mairie ou préfecture un agenda d’accessibilité programmé (Ad’AP) est fixée au 27 septembre, sous peine d’une sanction de 2 500 euros et d’éventuelles poursuites pénales (cet agenda des travaux permet de bénéficier d’un délai supplémentaire de trois ans).

Las, de source syndicale, de nombreux médecins se heurtent à des problèmes d’ordre économique ou pratique face à cette obligation de mise aux normes.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?