Accès aux soins : les pistes de réflexion de l’Ordre des médecins

Publié le 24/01/2012

Le Conseil national de l’Ordre des médecins, qui a choisi pour 2012 d’axer ses travaux sur l’accès aux soins, dispose déjà de plusieurs pistes pour tenter de remédier au problème des zones sous-médicalisées. Le président de l’Ordre, le Dr Michel Legmann a fait ce mardi quelques propositions en la matière, jugeant que les mesures incitatives mises en place par les pouvoirs publics sont « inopérantes ».

L’Ordre milite ainsi pour le déploiement dans ces zones de bus médicalisés, accueillant un médecin généraliste et un infirmier, pour amener les professionnels de santé dans les secteurs désertés par les cabinets médicaux.

Mais il propose aussi, dans ces mêmes zones, de mettre en place durant la journée le même type de régulation que celle qui fonctionne le soir et la nuit dans le cadre de la permanence des soins (PDS). « Il faut adapter la régulation médicale à la journée dans les secteurs sous-médicalisés, pour apporter aux patients la réponse adaptée à leur problème », préconise le Dr Legmann pour qui cela permettrait de dispenser aux patients du conseil médical, de les orienter vers la structure de soins adaptée, ou de leur envoyer un VSL (véhicule sanitaire léger) ou une ambulance.

 H.S.R.

Source : lequotidiendumedecin.fr