500 tonnes de faux médicaments saisies dans une opération d'Interpol

Par
Pascal Thomeret -
Publié le 23/10/2018

Médicaments contre le cancer, antidouleurs, pilules contre les troubles érectiles ou anabolisants, tous contrefaits... 500 tonnes de faux médicaments ont été saisies entre le 9 et le 16 octobre lors d'un coup de filet policier international qui a débouché sur plus de 850 arrestations, a annoncé ce mardi Interpol, qui a coordonné l'opération. 

L'opération a mobilisé les polices de 116 pays, indique l'organisation de coopération policière qui précise aussi avoir mis la main sur 110 000 appareils médicaux tels que seringues, lentilles de contact, dispositifs auditifs et du matériel chirurgical. En parallèle de l'opération, 3 671 sites Internet et pages sur les réseaux sociaux ont été fermés avec la collaboration de Twitter et Facebook.

Selon Interpol, la valeur de cette saisie est estimée à environ 14 millions de dollars. 

466 000 produits de santé illicites

En France, la douane a saisi au cours de l'opération 466 000 produits de santé illicites et une tonne de produits en vrac, précisent dans un communiqué commun les ministères de l'Action et des Comptes publics, de l'Intérieur, de l'Économie, de l'Agriculture et de la Santé.

Parmi ces produits figurent des médicaments sans autorisation de mise sur le marché, des médicaments détournés de leur usage et utilisés comme stupéfiants ou encore des produits dopants.« Comme les années précédentes, les produits dits de confort (contre le dysfonctionnement érectile, produits amincissants, etc.) représentent une part significative des saisies », indiquent encore les ministères.

La plupart de ces produits (70 %), saisis bien souvent « sur les grandes plateformes aéroportuaires mais également dans le fret routier », venaient d'Asie, en particulier d'Inde et de Singapour.

P. T. (avec AFP)

 


Source : lequotidiendumedecin.fr