50 tonnes de faux médicaments incinérées en Côte d'Ivoire

Par
Henri de Saint Roman -
Publié le 13/03/2017

Cinquante tonnes de faux médicaments ont été incinérées ldans un cimetière d'Abidjan (Côte d'Ivoire), selon une information d'Africanews, une chaîne de télévision panafricaine.

Paracétamol, antibiotiques, vitamines, ampoules buvables ou encore produits contre la dysfonction érectile, tous ces produits ont été acheminés par camions dans le cimetière d'Abobo pour y être brûlés. « Tout est faux, ces produits n'ont aucune valeur thérapeutique, certains sont même des poisons » a indiqué un représentant du ministère ivoirien de la santé.

Ces médicaments, saisis lors de perquisitions menées par la justice ivoirienne, étaient destinés aux marchés de rue, pour un prix de vente estimé entre un et trois millions d'euros. Selon des statistiques africaines, un médicament sur trois vendus sur ce continent, serait faux.


Source : lequotidiendumedecin.fr