2 % des Français veulent réduire en priorité les dépenses publiques de santé

Publié le 27/03/2012
1332856210336673_IMG_80813_HR.jpg

1332856210336673_IMG_80813_HR.jpg
Crédit photo : S. Toubon

L’enquête, réalisée en partenariat avec le quotidien « l’Humanité », l’hebdomadaire « Témoignage chrétien » et le mensuel « Planète Paix », montre que 37 % des Français citent en premier le secteur de... la défense et de l’armée pour faire des économies. Viennent ensuite les aides aux chômeurs (21 %), la culture (18 %) et la prime pour l’emploi (14 %). Les écoles, les collèges et les lycées sont les derniers dont il faudrait réduire les dépenses (1 %). Un quart des sondés estiment aussi qu’il ne faudrait amputer les budgets d’aucun des secteurs mentionnés, parmi lesquels étaient aussi proposés la sécurité et la police, la justice et les prisons, l’environnement et l’écologie.

Lors d’un précédent sondage effectué en janvier 2010, la défense et l’armée étaient déjà en tête (56 %) de ce classement, suivies des aides aux chômeurs (25 %) et de la prime pour l’emploi (21 %).

Campagne : les questions sociales plébiscitées.

Parallèlement, une étude BVA (parue ce mardi dans « le Parisien/Aujourd’hui en France ») révèle que le pouvoir d’achat (42 %) et le chômage (30 %) sont les thèmes qui pèseront le plus dans le vote des Français à la présidentielle devant la croissance (23 %), la dette publique (20 %), la pauvreté et la précarité (18 %), l’école (17 %) et les impôts (14 %). Le thème de l’insécurité pèsera dans le vote de 8 % des sondés, à égalité avec l’immigration, devant les retraites (7 %), la santé (5 %), l’Europe (4 %) et enfin l’environnement (3 %).

(1) Enquête pour le Mouvement de la Paix réalisée en ligne du 12 au 15 mars auprès d’un échantillon de 984 personnes, représentatif de l’ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.


Source : lequotidiendumedecin.fr