100 lauréats pour les labos d’excellence, dont 21 en santé

Publié le 25/03/2011

Le Premier ministre François Fillon a présenté, avec la ministre de la Recherche Valérie Pécresse, la liste des 100 lauréats de l’appel à projets « Laboratoires d’excellence » (sur 241 projets présentés). Doté d’un milliard d’euros, l’appel à projets visait à attribuer aux laboratoires ayant une visibilité internationale « des moyens significatifs leur permettant de faire jeu égal » avec leurs homologues étrangers, d’attirer des chercheurs internationaux et de construire « une politique intégrée de recherche, de formation et de valorisation de haut niveau ». Les financements accordés pour dix ans seront communiqués dans les semaines à venir.

L’ensemble des domaines de recherche est représenté dans les 100 projets retenus : 23 % dans le secteur de la biologie-santé, 26 % en sciences humaines et sociales, 17 % en sciences de l’environnement et de l’univers, 15 % en sciences du numérique, 10 % dans le domaine de l’énergie, 9 % dans le domaine des nanotechnologies.

Voici la liste des projets retenus en santé : BRAIN sur les neurosciences (PRES* université de Bordeaux) ; DEVWECAN sur le cancer et les thérapies ciblées (université de Lyon) ; EGID sur le diabète (PRES ULNF, Lille) ; EpiGenMed sur le génome, l’épigénome et la médecine moléculaire (université Montpellier-1) ; GENMED (Fondation Jean Dausset) sur la génomique médicale ; GRAL pour la biologie structurale et cellulaire intégrées (PRES université de Grenoble) ; HEPSYS sur la génomique fonctionnelle appliquée aux hépatites virales et aux maladies hépatiques associées (université de Strasbourg) ; IBEID sur la biologie intégrative des maladies infectieuses émergentes (Institut Pasteur) ; ImmunoOnco sur l’immuno-oncologie (PRES Sorbonne Paris Cité) ; INFLAMED sur les maladies inflammatoires (PRES Sorbonne Paris Cité) ; INRT sur la médecine régénérative et translationnelle (université de Strasbourg) ; LERMIT sur le médicament et l’innovation thérapeutique (Fondation Digiteo Triangle de la physique), Ile-de-France ; LIFESENSES sur la physiologie et les pathologies de la vision et de l’audition (Fondation de coopération scientifique Voir et Entendre), Île-de-France ; MABImprove sur les anticorps monoclonaux thérapeutiques (PRES Centre Val-de-Loire université) ; MEDALIS sur la recherche du médicament dans le domaine du cancer et de l’inflammation (CNRS-Strasbourg) ; MEMOLIFE sur les mémoires du vivant (École normale supérieure), Île-de-France ; MILIEU-INTERIEUR sur le contrôle génétique et environnemental de la variabilité de la réponse immunitaire (Institut Pasteur) ; NetRNA sur les réseaux d’ARN régulateurs en réponse aux stress biotiques et abiotiques (CNRS-IBMC Strasbourg) ; REVIVE sur les cellules souches et médecine regénérative (Institut Pasteur) ; TRAIL sur la recherche translationnelle et l’imagerie avancée (PRES/Université de Bordeaux) et VRI sur la recherche vaccinale contre le VIH et le VHC (Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne-IMRB).

* Pôle de recherche et d’enseignement supérieur.

S. H.

Source : lequotidiendumedecin.fr