100 jours pour un rendez-vous : les ophtalmos expliquent pourquoi dans une vidéo

Publié le 18/10/2013
ophtalmos

ophtalmos
Crédit photo : DR

Le Syndicat national des ophtalmologistes de France (SNOF) a réalisé une vidéo pour sensibiliser les patients à la crise démographique que traverse la profession.

Déjà visionnable sur Youtube, Dailymotion et Vimeo, ce petit clip intitulé « Mais où sont passés les ophtalmos ? », sera mis en ligne à compter du 28 octobre dans les salles d’attente.

En moins de 2 minutes trente, le SNOF rappelle que les soins oculaires ont été multipliés par trois depuis trente ans. Le nombre d’actes est ainsi passé de 11,5 millions en 1980 à 32 millions en 2010. Avec le vieillissement de la population (cataracte, dégénérescence maculaire, glaucome...), les besoins vont encore augmenter alors que le nombre d’ophtalmologistes lui, va continuer sensiblement de décroître.

La France compte 5 800 ophtalmos dont les deux tiers sont âgés de plus de 50 ans. Ils ne seront plus que 4 000 en 2025.

Des renforts insuffisants

Malgré ces prévisions, les pouvoirs publics ne relèvent pas les effectifs d’opthalmologistes en formation. Le nombre de nouveaux internes est bloqué à 120 quand 240 praticiens prennent leur retraite chaque année.

« Voilà pourquoi il est de plus en plus difficile d’obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologiste » - 100 jours en moyenne, conclut le SNOF.

Le syndicat s’inquiète de plusieurs projets du gouvernement. La spécialité s’oppose particulièrement à deux dispositions de la loi consommation portée par Benoît Hamon qui vise à rendre valables et adaptables pendant 5 ans (au lieu de 3) les ordonnances de lunettes, sauf opposition du prescripteur, mais aussi à sortir l’adaptation des lentilles de contact du champ médical. Ils s’élèvent également contre le projet de création de la profession d’optométriste. La profession mise plutôt sur la délégation de tâches aux orthoptistes. Plus de détails dans notre édition de lundi.

 CHRISTOPHE GATTUSO

Source : lequotidiendumedecin.fr