100 000 patients britanniques vont bénéficier d’un séquençage de leur ADN à des fins de recherche

Publié le 11/12/2012

Au Royaume-Uni, le National health service (NHS) va procéder au séquençage complet de l’ADN de près de 100 000 patients atteints de cancers ou de maladies rares afin d’améliorer les traitements existants, a fait savoir lundi le gouvernement. Cent millions de livres (124 millions d’euros) vont être débloqués pour mener à bien ce projet pendant les trois ou cinq années à venir sur des patients volontaires en Angleterre. Les données recueillies seront ensuite stockées anonymement. « La Grande-Bretagne a souvent été pionnière en matière de découvertes scientifiques », a souligné le Premier ministre David Cameron. « Il est capital que nous continuions à repousser les frontières. Avec ce nouveau plan, nous serons le premier pays au monde à utiliser les codes ADN dans le cadre d’une vaste recherche au sein du service public ».

 D. B. avec AFP

Source : lequotidiendumedecin.fr