Après ceci dit cela peut être bénéfique pour notre profession...

Attention je m'explique et serait heureux de discuter avec vous en privé

Si on prenait le probleme a contre sens et nous déclarions inapte ou plutôt. On qualifie en vertu des nouvelles conditions d'exercice de pouvoir formuler un arrêt maladie supérieur à 2 semaines
Renvoyons la responsabilité vers nos mentors qui semblent tellement mieux qualifiés pour connaître la vie et le fonctionnement de. Is patients

Après nous pouvons aussi nous retourner vers les "générateurs" d'arrêt que sont les chirurgiens ou autre spécialiste qui renvoient toujours vers nous les patients après un retour d'hospitalisation pour effectuer cette prescription d'arrêt maladie devenue tellement horripilante

Je suis arrivé à un point où j'ai un point à l'estomac à chaque demande d'arrêt car je me demande toujours si je serai en mesure de pouvoir y mettre fin... je suis arrivé à une. État d'esprit ou je me rends malade le vendredi matin car il est souvent synomyme de fin de la date butoir et décision pu. On de prolonger un arrêt

J'en suis arrivé à un point où je ne sais même plus si Tel ou Tel arrêt paraît justifié ou non

Donc finalement pourquoi pas laisser les Medecin conseils décider

Au pire ont traiterai les dépressions réactionnelles, ah mais merde on est pas aussi fiché sur ca?