Le fait est que le Baclofène est réputé abaisser le seuil épileptogène et favoriser le risque de crise, chez des patients cérébro-lésés en tout cas, en post AVC notamment.
Réflexion de neurologue qui ne préjuge naturellement pas des autres situations.