Comme ça, le patient coronarien, qui fait un infarctus en courant après que son médecin lui ait prescrit de la course à pied, pourra enfin se retourner vers un responsable et lui faire un procès ! JAMAIS je ne prescrirai de sport sur ordonnance.