« " Parle à mon ordinateur...Ma tête est fatiguée..." Cette phrase de carabin pourrait résumer les craintes des malades exprimées dans cette étude. Elle fait écho à la mise en garde contre le déclin de l'art de la Clinique face à la prise du pouvoir par les machines que j'ai dénoncé dans un roman pamphlet humoristique intitulé: " Et la Clinique...bordel ! " »