Les décès ont plus que doublé en 15 ans

Une progression alarmante de la mortalité féminine liée au tabac

Par
Pascale Solere -
Publié le 21/02/2020

Depuis les années 2000, près d’un quart des femmes fument en France ; les décès dus au cancer du poumon et la BPCO ont progressé chez les femmes de plus de 35 ans alors qu’ils reculaient chez les hommes.

Crédit photo : GARO/PHANIE

Les équipes de Santé Publique France ont estimé les conséquences du tabagisme chez les femmes de plus de 35 ans en France depuis les années 2000 (1). Après un léger recul, la prévalence du tabagisme était remontée chez les femmes pour atteindre les 30 % dans les années 2010 avant de rester stable jusqu’en 2017, année où un recul a été enregistré dans les deux sexes.

Pour ausculter cet impact sanitaire les auteurs se sont focalisés sur trois pathologies liées au tabac : le cancer du poumon, la BPCO et les infarctus*.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)