Des annonces qui ont fait long feu

Une « médecine de parcours » un peu en panne  Abonné

Par
Publié le 14/11/2016
ayrault

ayrault
Crédit photo : AFP

C’était le 8 février 2013 à Grenoble. Ce jour-là, Jean-Marc Ayrault, alors Premier ministre, avait annoncé sa volonté d’engager « sans tarder une réforme de fond, une réforme structurelle de notre système de santé ». Avec la volonté d’améliorer la coordination entre les praticiens et les établissements en organisant « une véritable continuité entre la prévention, les soins et l’accompagnement autour de la personne et de ses besoins ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte