Santé mentale des SDF

Un toit pour mieux soigner la tête  Abonné

Publié le 04/05/2011

SOIGNER des malades mentaux sans domicile fixe en leur offrant un logement et un accompagnement médico-social, tel est l’objectif du programme expérimental « Un chez-soi d’abord ». Annoncé en janvier 2010 par Roselyne Bachelot, alors ministre de la Santé, ce programme découle des recommandations du rapport du Dr Vincent Girard (psychiatre de rue à Marseille) sur la « santé des personnes sans chez soi ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte