Exposition au MBT

Un risque se précise dans l’industrie du caoutchouc

Publié le 22/01/2009
- Mis à jour le 22/01/2009

À LA LUMIÈRE de cinquante ans de suivi d’ouvriers exposés au 2-mercaptobenzothiazole (MBT) un médecin du travail britannique, Tom Sorahan (Birmingham), considère qu’il s’agit d’un carcinogène probable pour l’humain. Cette substance chimique est utilisée dans diverses industries : dans la manufacture du caoutchouc, anticorrosion dans les radiateurs automobiles et la métallurgie, stabilisant dans l’industrie du plastique.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?