CeGIDD

Un maillon essentiel de la santé sexuelle

Par Dr Isabelle Stroebel
Publié le 26/09/2019
- Mis à jour le 26/09/2019
Les 320 Centres gratuits d’information, de diagnostic et de dépistage (CeGGID) jouent un rôle déterminant en France dans la prise en charge et le suivi des infections sexuellement transmissibles.
Aborder la santé sexuelle n’apparaît plus comme un tabou

Aborder la santé sexuelle n’apparaît plus comme un tabou
Crédit photo : Phanie

Créés en 2016, les Centres gratuits d’information, de diagnostic et de dépistage (CeGIDD) sont nés de la fusion de deux entités, les centres de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) et les Centres d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (CIDDIST). Une réforme initiée pour garantir la simplification et la continuité du parcours des patients. On en dénombre plus de 300 en France.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?