Dans la polyarthrite rhumatoïde

Un bacille parodontopathogène pourrait déclencher l’auto-immunité  Abonné

Par
Publié le 15/12/2016
pr

pr
Crédit photo : PHANIE

« Ces résultats, s'ils sont confirmés par d'autres équipes, pourraient ouvrir la voie à de nouvelles options préventives et thérapeutiques contre la polyarthrite rhumatoïde », précise au « Quotidien » le Dr Felipe Andrade qui a dirigé cette recherche à l'université médicale de Johns Hopkins (Etats-Unis). L'étude est publiée dans la revue « Science Translational Medicine ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte