Stylo Merck contre l’hépatite C : un comité d’experts sur les risques  Abonné

Publié le 13/02/2012

Le stylo servant à l’injection du traitement contre l’hépatite C du laboratoire Merck serait défectueux, ce qui baisserait le taux de guérison avec ce médicament. S’agit-il d’un nouveau scandale sanitaire ? Le ministre de la Santé fait le point. « J’ai demandé à l’AFSSAPS de convoquer le laboratoire pour faire la lumière sur la situation. Nous allons recenser les patients qui ont bénéficié de ce traitement pour voir s’ils ont pâti d’une insuffisance de traitement et n’ont pas subi de perte de chance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte