Guerre à Gaza

Sarkozy dans la mêlée

Publié le 07/01/2009
1276102075F_600x_23890_IMG_6272_1231473694234.jpg

1276102075F_600x_23890_IMG_6272_1231473694234.jpg
Crédit photo : AFP

LA GUERRE DE GAZA aurait pû être évitée si l’Europe, l’Amérique et Israël avaient tout fait pour que le cessez-le-feu de six mois qui s’est terminé en décembre fût reconduit. La crise humanitaire de Gaza n’est que le produit d’une absence de politique. Il est vrai qu’il était pratiquement impossible de convaincre le Hamas avec lequel les Européens ne parlementent que par l’intermédiaire de l’Egypte, du Qatar et, moins souvent, de la Syrie. Le Hamas estime, bien sûr, que les Israéliens n’ont pas respecté le cessez-le-feu.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?